formation
 

Modules 2021 2022

A la rentrée 2021-22, profitez de l’ouverture de 18 modules mutualisés – ou créés spécialement – par l’université Rennes 2, l’EESAB et l’ENSAB

Les modules sont ouverts aux étudiantes et étudiants de Master et doctorat de Rennes 2, EESAB et ENSAB en complément de la formation initiale. Ces enseignements permettent d’approfondir certains aspects du parcours initial ou de s’ouvrir sur un projet professionnel ou de recherche.

Cliquer sur l'image pour télécharger la fiche du module correspondant.

Septembre 2021

2e saison des modules

Début des thèses CAPS

Septembre 2022

Ouverture de l’open master CAPS


A LA RUE !

Un module thématique qui interroge la création dans l’espace public dans une perspective transversale. Prenant comme point de départ l’art urbain et ses ramifications, les intervenant.es proposent aux étudiant.es de porter un regard croisé sur 4 axes de réflexion : la réception de l’œuvre, sa relation au pouvoir et aux institutions, son inscription dans l’espace, ainsi que le travail de mémoire qu’elle engage.

ART EN COMMUN

Le module aura lieu au Bois Perrin, ancien hôpital psychiatrique qui héberge le nouveau tiers-lieu de l’EUR CAPS. Le site est partagé avec des logements intermédiaires pour familles en situation de déplacement, ainsi que des associations de distribution alimentaire et de vêtements. L’analyse du contexte montrera les besoins de ces publics divers avec lesquels une co-construction de mobiliers publics peut être initiée. Le module alternera expérience et lecture, inaugurant ainsi un des ateliers de recherche sur l’ « Occupation temporaire ».

ATELIER DESIGN ET ESPACE URBAIN

À partir de l’analyse d’un site urbain (quartier), les étudiants conçoivent des projets visant à en révéler un aspect. L’analyse prend la forme de 3 séances d’arpentage du terrain visant à aiguiser le regard et à outiller les étudiant.e.s pour lire les paysages, comprendre l’évolution d’un morceau de ville, appréhender les questions sociales et historiques, les dynamiques de transformation de la ville (urbanisme) et les traces visibles d’un passé révolu. Les séances de conception qui s’en suivent sont animées par un artiste plasticien, qui accompagne les étudiants, par groupe, à la formulation d’un projet révélant un aspect qui a intéressé les étudiant.e.s.

ATELIER D'architecture

L’objectif de ce module est de développer une compréhension des enjeux des projets d’espaces publics. L’attention est portée sur la création de situations locales spécifiques : hybridation horizontale et verticale des programmes architecturaux, mixité sociale, mixité générationnelle, relation entre densité et intimité. Autant de composantes qui interfèrent et influent sur la programmation, la conception et les usages des espaces publics.

atelier Vivant

L’Atelier vivant est un atelier de pratique plastique pour explorer les transformations de notre relation au vivant. Nous traversons une crise écologique et climatique globale, qui nous change jusque dans nos affects et nos attachements. Nous nous éprouvons désormais dans un maillage complexe et interconnecté, et non plus à travers un dualisme clivant entre des humains-sujets et une nature-objet. Il nous faut questionner et réinventer la notion d’espace public et l’étendre au-delà du périmètre traditionnellement réservé aux humains. Comment l’artiste peut-il·elle contribuer, à travers la création de formes sensibles, à ce renouveau ?

Controverses

Penser l’espace public comme une sphère dans laquelle s’exprime la parole et se forme l’opinion publique, invite à se demander comment elle nous parle. Ce module propose d’analyser les controverses de société en initiant les étudiant·es aux outils théoriques, numériques et méthodologiques afin de leur permettre de mener un travail de construction et d’analyse d’un corpus pour l’étude d’une controverse de leur choix.

DOCUMENTER ET EXPOSER UN PROCESSUS DE CREATION

Dans le cadre de ce projet interdisciplinaire, commun aux arts plastiques et aux arts du spectacle, il s’agira d’observer, d’étudier et de documenter un processus de création issu de la programmation du TNB avec des étudiants de tous bords et par des moyens plastiques diversifiés. En assistant aux répétitions, les étudiants écriront des textes et produiront des analyses et/ou réaliseront des croquis, des photographies ou films vidéo, qu'ils se réapproprieront dans des mises en œuvre singulières diffusées ensuite dans les lieux de l'espace public dévolus à l'annonce des représentations.

ESPACE PUBLIC DE POCHE

« Des espaces publics de poche pour réenchanter le quotidien » propose aux étudiant·es de travailler les réponses possibles aux crises multiples (sanitaire, démocratique, urbaine) que traversent les sociétés et leur principal corollaire, le désinvestissement social et politique de l’espace public, à travers la création (conception, réalisation, évaluation) d’espaces publics de proximité (des lieux de rencontre éphémères dans la ville) activateurs de lien social, bénéfiques pour la santé physique et mentale, et contribuant à la résilience des territoires.

Fabrique des Espaces publics

Le module vise sur l’année universitaire à aborder la fabrique de l’espace public selon deux aspects imbriqués :
- l’espace public matériel (places, rues, nature) et sa construction/gestion par les politiques publiques et les initiatives privées (semestre 7) ;
- l’espace public immatériel (démocratie participative, action collective, contestations) et sa construction par les institutions et les groupes sociaux (semestre 8).
Les étudiants seront amenés à découvrir les enjeux et les formes de l’espace public dans des contextes démocratiques ou autoritaires variés, en France, en Europe et dans le Monde.

FRESHORAMA

Ce module vise à travailler sur les méthodologies audio-visuelles utilisées en SHS (Sciences Humaines et Sociales), qui permettent aux étudiant·es d’acquérir des connaissances et compétences en matière de production et d’analyses (audio-)visuelles pouvant servir d’outil dans le cadre de leur recherche.
Le module sera composé à la fois d’interventions en CM, afin de découvrir l'intérêt de ces méthodologies (audio)-visuelles, et d’ateliers techniques qui accompagnent la mise en œuvre du dispositif méthodologique, en lien avec la thématique de l’espace public. Ils et elles pourront également acquérir des compétences d'analyse des matériaux audiovisuels récoltés ou construits.

L'INTIME dans l'ESPACE PUBLIC

A travers l’association L’âge de la tortue, Paloma Fernández Sobrino interroge la question de l’intime dans l’espace public. Ce laboratoire de recherche (qui prend la forme d’un workshop) prendra comme point de départ une expérience concrète, celle du projet artistique de coopération européenne L’Encyclopédie des migrants et son développement avec le projet Fusée de détresse.
Le laboratoire de recherche proposera d’analyser comment émerge le « politique » dans l’expression de l’intime dans l’espace public.

Littécriture, écrire entre les rives

Le programme LITTECRITURE, en partenariat avec la Maison de la Poésie de Rennes propose un atelier d’écriture filé sur le thème du rivage. Cet atelier est prévu pour des étudiants de Rennes, de Brest, de Rimouski au Québec, en partenariat avec des artistes, des chercheurs en Lettres, en études théâtrales, en géographie, et des habitants du quartier du canal St Martin. Les productions réalisées en atelier et lors de deux workshops s’accompagnent de la tenue d’un carnet de bord et d’une réflexion collective sur les gestes de création en lien avec le lieu retenu pour le projet : l’eau dans la ville, les bords et les rives.

March ATLAS

Selon le géographe Américain J.B. Jackson, le terme "march" provient de l’époque des goths et évoquait la forêt. Cet espace correspondait à une zone de frontière, une limite entre les enclaves habitées et la nature sauvage du nord de l’Europe. Le bord de la forêt était considéré comme l’extrémité de la communauté. Ce repère était aussi un interstice qui variait au cours des saisons et pouvait porter des usages multiples.
Ce séminaire porte un double objectif :
- s’engager dans une démarche de recherche en explorant différents modes de représentation des paysages et de l’espace public
- retranscrire l’expérience d’un itinéraire et de la découverte d’un paysage urbain en marge.

Le Masque comme REVELATEUR

À l’ère de relations sociales de plus en plus masquées, ce module propose un retour sur l’apport et la signification culturelle du masque. Pensant le masque scénique en tant que révélateur des mutations sociales et humaines de notre époque, il s’agira d’historiciser sa force de résistance à la jonction de l’esthétique et du socio-politique. L’approche est ainsi transversale et multiforme ; l’enseignement est construit par des apports de différentes disciplines (Arts, SHS), dans une perspective internationale et dans des formats divers : CM, workshops, conférences publiques.

Polyphone

Ce module se concentre sur des pratiques artistiques polyphoniques et la manière dont elles peuvent prendre forme dans l'espace public. Dans la cadre de l'exposition Polyphone, Polyphonies visuelles et sonores qui aura lieu en avril 2022 au Musée d'art et d'histoire Paul Eluard de Saint-Denis, les étudiant.e.s élaboreront des projets en échange avec des étudiant.e.s de l'Université Paris 8 et de l'Université des arts de Berlin. La réalisation des travaux se fera en lien avec une réflexion sur le rapport entre l'œuvre — sous forme de partition ou de protocole — et le contexte de son interprétation, d'abord à Rennes en 2021 puis à Saint-Denis en 2022

Pourquoi Pas ?

L’atelier Pourquoi pas ? propose une approche de l’environnement et des écosystèmes par l’exploration de territoires, d’espaces naturels, de l’espace public. L’atelier, pensé sous la forme de l’expédition, privilégie une approche documentaire au travers des médiums croisés de l’image et du volume, à travers l’exploration d’archives, le travail de terrain et la mise en situation réelle de la production de projets individuels ou collectifs, de la conception à la réalisation.
Dans le cadre de l’atelier Pourquoi pas ?, les étudiant·e·s participeront à des workshops, expéditions et rencontres/conférences, avec des artistes, scientifiques, penseur·euse·s de manière à enrichir les travaux des enseignant·e·s et des étudiant·e·s.

Promenade sonore augmentée

Le module PROMENADE SONORE AUGMENTÉE s’organise autour d’un projet de création et de recherche porté par Antoine Beaufort (collectif Ars Nomadis) sur le site du Bois Perrin.

Alternant des temps de réflexion collective et des ateliers de création, ce module propose aux étudiants de participer à un projet de recherche-action interrogeant les nouvelles pratiques de créations sonores en espace public.

Transversales

Ce module propose aux étudiant·es de participer à la préparation, la gestion et l’organisation concrète d’un festival littéraire et artistique porté depuis plus de 10 ans par le département Lettres de l’université Rennes 2, le festival Transversales. 

L’édition 2021 du festival Transversales, qui aura lieu la semaine du 22 novembre 2021, intitulée « Trans’en Danse », se construit autour du thème de la danse, de la chorégraphie, du geste et des corps, tels qu’ils entrent en dialogue avec d’autres formes d’art (littérature, cinéma, théâtre, arts plastiques, etc.).

Inscription

Ces modules sont ouverts aux étudiant·e·s de Master et Doctorat de l'université Rennes 2, de l' EESAB et de l'ENSAB en complément de la formation initiale. 

L'inscription aux modules est sur candidature. une lettre de motivation est à adresser avant le 13 septembre par email à l'adresse creativepublicspace[at]univ-rennes[dot]fr en mettant en copie impérativement votre responsable du parcours de Master ou directeur·trice de thès . Une réponse vous sera adressée pour le 17 septembre.



Une formation par et pour l’espace public

L’Ecole Universitaire de Recherche Creative Approaches to Public Space EUR CAPS ouvre, en septembre 2022, une formation intégrée en Master et Doctorat. Open Master modulaire, interdisciplinaire et international, il répond à un besoin croissant des universités et instituts d’enseignement supérieur de fonder la formation et la recherche sur un dialogue étroit avec la société. Celle-ci s’exprime de diverses manières dans l’espace public qui, en tant que lieu physique, opinion publique et situation sociale, constitue l’environnement à partir duquel se forme l’action citoyenne.

L’EUR CAPS est pensée comme un incubateur des approches créatives de l’espace public :

1. En prenant pour objets de recherche les débats qui animent la société contemporaine, elle s’associe aux acteurs de la société civile pour former les étudiants aux nouveaux métiers de l’accompagnement des actions dans et pour l’espace public.
2. En plaçant la création au cœur de la recherche, elle déploie de nouvelles méthodes et formats d’enseignement qui font de l’étudiant l’acteur de sa formation et de la société dans laquelle il s’insère.

Appel à projets étudiants

Les enseignements seront conçus pour favoriser la pratique et la mise en place de projets.

Des partenariats avec des acteur·trices de la société civile donneront la possibilité aux étudiant·es de développer leurs recherches personnelles par une approche centrée sur l’intervention ou l’expérimentation avec les publics.

Les appels à projets paraîtront régulièrement à partir de 2022.


 Vous souhaitez des renseignements sur la formation?

Prendre contact